Ceux qui connaissent déjà le tour du monde de la famille Mercat vont nous traiter de copieurs à la vue de notre équipage et ils n'auront pas complètement tort. Pas complètement... Depuis le départ, l'idée a été de prendre deux tandems avec une place arrière de petite taille pour qu'un enfant puisse s'y installer. Le véritable apport des Mercat réside dans le choix d'un petit vélo avec une grande marge de réglage que les trois enfants peuvent s'échanger plutôt que dans celui d'un vélo plus grand que seul Antoine pourrait piloter.

Comme ce genre de vélos ne se trouve pas facilement dans le commerce (aussi bien les tandems que le petit vélo), et comme ça faisait plaisir à Yann (il faut bien qu'il s'amuse un peu), les vélos seront de fabrication maison. Comme d'habitude avec Yann, ils ne sont pas partis d'une feuille blanche et de tubes vierges mais de cadres existants auxquels donner une seconde vie.

Le plus grand tandem est donc dérivé d'un cadre Kona cassé offert par Patrick, un copain d'école d'ingénieur de Yann, retrouvé au détour d'un blog de vélo! Le plus petit est construit sur la base d'un cadre Marin acheté il y a 15 ans par Yann en Bretagne pour Jean Pierre (qui n'était alors pas encore le parrain de Sébastien) puis repris par Yann pour un autre copain (Sylvain) et enfin sauvé du fond du garage  pour une nouvelle vie (après avoir été repeint en gris puis en bleu), un cadre qui a du vécu quoi! Quant au petit il est constitué d'un assemblage de tubes intégralement récupérés sur 6 vieux cadres (dont les deux déjà cités). Aucun tube acheté pour celui là mais une construction de A à Z puisqu'aucune partie complète n'a été conservée.

Je ne vais pas m'étendre ici, pour plus de détails voir http://veloartisanal.free.fr/forum/viewtopic.php?t=864 et http://veloartisanal.free.fr/forum/viewtopic.php?t=903. Le gros oeuvre est terminé et les cadres pourraient presque déjà rouler mais ils sont partis dans la Drôme se faire souder les derniers petits éléments utiles (fixations de porte-bidon, de porte-bagages, de gaîne de frein...) et recevoir une belle peinture bleue assortie à nos sacoches oranges puisque les deux tandems seront chacun équipés de 5 sacoches (et le petit vélo d'un porte ballon de foot!).

En complément, nous emporterons la remorque de notre premier périple à vélo. En 10 ans d'usage quotidien elle a pas mal vieilli (surtout au niveau des tissus) mais toutes les pièces de rechange sont diponibles et elle reçoit actuellement un sérieux lifting. Si vous devez acheter une remorque pour enfants, nous vous conseillons vraiment la marque Leggero autant pour la robustesse de ses produits que pour son éthique et son professionalisme : construction artisanale, emploi de personnes handicapées, pièces détachées disponibles 10 ans après... Cette fidèle carriole servira à prendre quelques bagages  mais également de véhicule de repos en cas de gros coup de fatigue de l'un de nos chéris.

Pour dormir, nous avons choisi une tente unique en son genre. Intermédiaire entre une tente de bivouac légère et facile à monter et une tente de camping multichambre mais lourde et complexe à monter notamment sous la pluie, cette tente est un tunnel à trois arceaux très spacieux d'un peu moins de 7 kg avec une grande chambre où l'on doit pouvoir dormir à cinq par grand froid en se tassant un peu et d'une petite chambre additionnelle où peuvent prendre place un adulte et un enfant. Les deux sont séparées par une abside où l'on peut manger et presque se tenir debout (1,65m). Cette solution nous permettra d'être tous ensemble (et notamment de ne pas séparer Papa et Maman pendant plusieurs mois!) tout en laissant un peu d'air aux grands qui pourront utiliser la petite chambre.

Pour le reste du matos, rien de bien exceptionnel : duvets, matelas autogonflants, réchaud, popotte et ...

...une guitare! Puisque la remorque est grande et la guitare d'Arthur petite et légère, on ira ensemble apprendre le flamenco et chanter sous les étoiles...

Promis, dès que possible on vous met des photos de notre équipage.